Crèmes solaires : les mensonges sur les indices de protections

Vrai Vrai ou faux? Une crème solaire dont le facteur de protection (FPS) est de 60 vous protégera adéquatement beaucoup plus longtemps qu’une crème FPS 15? Faux.

Alors que la chaleur et la puissance du soleil commencent à se faire ressentir un petit peu partout, vous croyez-vous suffisamment protégé? Pour vous éclairer, voici les explications du pharmacien Jean-Yves Dionne qui met les gens en garde contre ce qu’il appelle le «mirage» des crèmes solaires.
«Il y a un problème fondamental avec les crèmes solaires: le chiffre qu’on vous présente est une espèce de mirage. C’est vrai que, en laboratoire, une crème indice 30 va protéger 30 fois. On pourrait résumer hâtivement et en conclure que si votre peau brule en 20 minutes sous les effets du soleil, vous pourriez rester au soleil 30 fois 20 minutes. Ce n’est pas vrai! Il n’y a pas une crème qui dure plus de quatre heures», explique M. Dionne.

«Vous ne pouvez pas mettre une crème avec un FPS d’un million et dire que vous n’aurez jamais d’effets du soleil de la journée. Ce n’est pas vrai! Après un certain temps, la crème va avoir changé, va avoir bougé, vous allez avoir transpiré… Il faut en remettre, peu importe le chiffre que vous avez. Moi, je n’aime pas les gros chiffres parce que ça donne cette espèce de mythe qu’on est protégé. […] Je préfère voir quelqu’un appliquer de la crème 15 quatre fois dans une journée qu’une 50 et de l’oublier», ajoute le pharmacien.

trouver coiffeur ouiglam soin rdv en ligne coupe beaute  (2)Jean-Yves Dionne met également en garde ceux qui utilisent une crème hydrofuge et qui se croient protégés après s’être baignés, par exemple.

«Une crème qui est 100% hydrofuge, ça n’existe pas. Ce sont des crèmes qui sont plus résistantes à l’eau, qui vont durer un peu plus longtemps, mais vous transpirez, vous allez au soleil, vous avez besoin de réappliquer de la crème, peu importe le chiffre.»

Quant au bon niveau de protection à choisir, le pharmacien est formel: «tout est dans l’équilibre».
«Le facteur de risque principal [du cancer], c’est la brûlure. La chose dont il faut se souvenir: ne brûlez pas! En même temps, le soleil vous donne de la vitamine D, donc si vous mettez un écran solaire un million, vous allez être en carence de vitamine D, qui est un facteur de risque de cancer.»

Source TVA Nouvelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s